La vie d'une Quiche

← Retour au journal

mars 2011

[Archive] Quand l'Erreur devient un Don

Je parle souvent sans rien savoir et donc je raconte des énormités. Je le sais, et malgré ça, je continue. En même temps, si j'écris seulement quand je suis sûre de ce que je dis, je n'écrirais pas. Tout est incertain, tout est propre à être démenti à chaque instant, tout est en suspend. On ne peut jamais vraiment être sûr d'être dans le vrai. Même les scientifiques peuvent se tromper. Ils se sont déjà trompés auparavant, pourquoi pas maintenant ? J'avoue qu'ils sont moins sujet à se tromper que moi, mais tout de même... De toute façon, je me connais, pour moi, je (...)