La vie d'une Quiche

Complexe du "héros"...

J’ai toujours eu une sale manie/impression : je pense avoir la capacité de rendre n’importe qui heureux. Ce qui est stupide, je le reconnais, n’empêche que… Du coup, dès que j’avais un ami qui galérait un peu avec les filles, je ne pouvais m’empêcher de penser que je pouvais être la fille qui lui fallait. Alors que c’est con. Tu peux pas rendre heureux quelqu’un si t’es pas bien non plus avec. Mais plus jeune, j’avais la certitude de pouvoir tomber amoureuse de qui je voulais et d’être la fille la plus facile à vivre. Avec le temps qui passe, je me rends compte que je suis aussi une grosse chieuse si tout ne se passe pas comme je veux. En même temps, je pense que quelqu’un d’autre dans ma situation pourrait être encore moins facile à vivre…

Mais bref, je disais ça parce que… Ah oui. Je suis sortie avec quelqu’un de mes amis avec ce besoin de les "aider". Et ça m’a refait le coup avec le Chéri. Je voulais qu’il soit heureux, j’avais l’impression que j’étais la seule à pouvoir le comprendre et le faire alors je me suis lancée. Et je ne dis pas que je regrette, mais je dois avouer que si je devais retourner dans le passé, je ne suis pas sûre de faire ce choix…

En fait, j’ai un autre problème : les choix. Surtout en matière d’hommes… J’ai besoin de tester pour savoir si je passe à côté de quelque chose ou pas. Célibataire, ça ne posait pas trop de problème, en couple, c’est juste impensable. Maaaaais… C’est une idée qui me taraude de temps en temps… Et en ce moment c’est un peu ce qu’il se passe. À "cause" d’Hide. Parce que par le passé, il m’a très rapidement fait comprendre qu’il n’était pas insensible à ma personne. Enfin, c’est plus l’expérience qui parle, et quelques phrases lâchées par ci par là. Et ce week-end a été l’occasion de le découvrir un peu plus parce qu’en réalité, en dehors de la première fois où on s’était vu, on n’avait jamais passé plus de quelques heures ensemble et toujours avec plein d’autres gens. Et j’aime bien son tempérament. Mais je sais très bien que c’est juste mes mauvaises manies qui font leur apparition.

Et puis Hide, il fait des études, il bosse, il aime voyager, il fait des trucs, il est curieux, il joue au même jeu que moi… Bref, c’est un mec bien et adorable. Et ça me désole qu’il soit toujours célibataire malgré lui. Et à chaque fois je pense "Si seulement je pouvais me dédoubler...". Mais en vrai c’est de la connerie. Parce que Hide mérite cent fois mieux. Mais voilà. Ce week-end m’a fait me dire que, peut-être, j’aurais dû prendre une autre décision 5 ans plus tôt. Qui sait ce que se serait passé si je n’avais jamais rencontré Pauro…

C’est con d’avoir des regrets pourris comme ça. Je lui aurais fait beaucoup trop de mal sans raison à ce pauvre chaton. Obligé. Je suis moi…

Enfin, ça me passera dans quelques semaines comme d’habitude on va dire.