La vie d'une Quiche

Quelques nouvelles

Ca faisait un moment que je n’étais pas venue écrire ici. Normal, rien de bien nouveau s’est produit.

J’ai eu 24 ans. Je pensais en avoir 25 donc bon, légère déception de ne pas avoir un quart de siècle, légère appréhension de voir que, comme tout le monde, je vieillis. Nostalgie quand je vois les collégiens ou les écoliers dans le bus. A me demander si j’étais aussi stupide à leur âge. Aussi bruyante. Aussi souriante. Si je m’amusais autant. Je ne crois pas. J’ai jamais aimé le bus. Enfin si, mais pour dormir. Parler à mes amis dans le bus, c’était quelque chose qui ne présentait pas vraiment d’intérêt. Sauf au collège quand il y avait les garçons plus vieux. Ou au lycée pour parler à Quentin et Rémy. Mais s’il n’y avait pas de mecs en jeu, ça ne m’intéressait pas.

Bref. Je m’égare.

Je me suis fait enlever une dent aussi aujourd’hui. La fameuse dent qui me posait des problèmes depuis mes 13 ans… Quelque part, je trouve ça triste… Premier morceau de moi que je perds. En dehors des dents de lait. Mais premier morceau qui ne repoussera pas. C’est nul de vieillir. Mais bon, je suis contente, je suis pas gonflée et j’ai pas mal. Par contre, manger que des yaourts, compotes et autre trucs froids et mous pendant 10 jours, ça va être long… Surtout que, bon, vu que c’est que des trucs sucrés, pas sûre que ça m’aide à perdre du poids…

Et puis, je ne vis toujours pas avec Gwen. Mais ça se précise. On est parti visiter notre premier appart samedi. Avec les parents. C’était plutôt bizarre, mais cool. Mais je crois que ça a fait bizarre à Papa. Si je pouvais rester toute ma vie entre la maison et chez Mamy M, je crois que ça ne le dérangerait pas. Enfin, il faut bien que je grandisse pour de vrai à un moment…

Si d’ici mi-mars je ne reviens pas pour dire que j’habite avec Gwen, je crois que je pète un câble. Tout ça parce qu’on aime pas les démarches, parce que j’aime pas appeler et parce qu’il se décide pas à aller demander son truc pour déclarer les impôts ou je sais pas trop quoi. Va falloir que je lui dise de le faire, même si je déteste lui "donner des ordres". Mais bon, faut bien que tout ça avance. Surtout qu’il n’a pas l’air contre l’idée qu’on vive ensemble. Ca lui fait sûrement un peu peur tout ça vu qu’il a toujours vécu chez ses parents ou presque et qu’il a peur que je ne le supporte pas à la longue, mais de toute façon, on ne pourra pas savoir tant qu’on ne franchira pas le pas. Et puis, concrètement, je sais comment m’y prendre avec lui et si j’ai pas d’inquiétude à l’idée qu’on vive ensemble, c’est parce que je sais pertinemment que ça se passera bien. Je suis super facile à vivre (sans vouloir me vanter) et je sais que je pourrais vivre avec lui sans soucis. Mais bon, pour le moment, il faut que je rappelle les agences qui m’ont contacté.

Niveau boulot, ça va toujours. Je continue d’apprendre des trucs et on continue de vouloir que j’apprenne plus de trucs. Je ne suis pas contre. Par contre, mon salaire a intérêt à suivre. Pas question d’avoir plus de tâches et de responsabilités si ce n’est pas monétiser.

J’ai repris LoL. Ce jeu m’avait manqué. Ce jeu est tellement génial pour rencontrer des gens, pour maintenir les relations que je me suis créées. Bon, pas toutes. Je dois bien admettre que j’ai perdu de vue beaucoup de gens que j’aimais bien et j’ai volontairement coupé les ponts avec d’autres. Pas envie de rendre Gwen jaloux. Vraiment pas besoin de ça pour avoir des preuves qu’il m’aime. C’est dingue d’ailleurs d’être tombée sur un mec aussi… Comment dire, sans employer le mot "parfait", même si là tout de suite, je ne vois pas. Il est compréhensif. Même s’il est susceptible. Il communique beaucoup. Même s’il garde beaucoup de choses pour lui. Tout chez lui me montre qu’il me trouve géniale, sexy, parfaite, gentille. Même s’il est ultra taquin. Il est romantique. Même s’il est aussi gamin. En fait, plus j’y pense, plus je me dis que, sérieusement, on doit être des putains d’âmes soeurs tous les deux. Il est juste parfait pour moi. Comme si on l’avait fabriqué pour qu’il corresponde à mes critères ou qu’on m’avait créée afin que je le trouve parfait pour moi. C’est forcément une des deux solutions.

Ca fait plus de deux ans tous les deux et je l’aime sérieusement de plus en plus. C’est génial un amour sans doute. Un amour sans drama. Et pourtant, on ne peut pas dire qu’entre nous c’est platonique ou sans passion. Bien au contraire… Disons qu’on laisse toute la passion au sexe, pour le reste on est tendresse, complicité et taquinerie. Et ça, c’est tout ce qu’il me faut.

Bref. Gwen, c’est l’amour de ma vie.

Ah oui, j’ai eu deux jours de formation lundi et mardi. Du coup, je suis partie squatter chez Sa' vu que c’était dans la même ville que ses études. C’était cool. On a pu bien parler. De tout. Des parents. De Gwen et moi. Des animaux. Des scientifiques. De médecine. Des nouvelles mesures en matière de santé. Ma soeur, c’est sans doute la meilleure confidente que j’ai. Faudrait juste que, parfois, j’arrête de parler autant de moi pour la laisser parler elle un peu. C’est moi la grande, c’est moi qui devrait écouter, pas elle. J’aime trop parler parfois. Souvent… En même temps, Sa', Maman et Gwen, ce sont les trois principales personnes à qui je peux parler sans problème.

Et puis avec Bouh, en ce moment, c’est cool. On se donne des nouvelles fréquemment, j’arrive à maintenir le rythme et à répondre dans des délais pas trop pourris. Et puis elle ne me répond plus aussi rapidement, donc ça facilite la chose.

En fait, il faut juste que je m’installe avec Gwen et ma vie sera véritablement géniale.