La vie d'une Quiche

Aarg...

Je viens de souhaiter une bonne soirée à Franz parce que j’avais légèrement besoin de m’éclipser et il me sort un " A toi aussi ma chérie". Sans smiley et tout et tout.

Okay, c’est bon, il vient de préciser que ce n’était rien de connoter… Mouais… Je reste tout de même un peu méfiante avec lui. J’ai très bien remarqué la façon avec laquelle il me regarde et ça n’a rien d’amical. Rien du tout…

Faudrait que je me trouve un copain, qu’on s’envoie des coeurs et ce genre de trucs débiles sur Fb comme ça il se rendrait compte qu’il ne faut pas espérer et je n’aurais pas besoin de lui annoncer la nouvelle…

Pourquoi je ne m’intéresse qu’à des mecs que je n’intéresse pas réellement et pourquoi ceux qui s’intéressent pleinement à moi ne parviennent pas à m’intéresser ? Pourquoi faut-il que je sois si ordinaire ? Si "comme toutes les autres"... ?

Ca me gave.

Parfois, je regrette mon adolescence où je n’intéressais qu’une seule personne et que je pouvais pleinement me consacrer à elle. Comme avec Djow. Là au moins, il n’y avait pas trop à se prendre la tête.