La vie d'une Quiche

S'aimer.

Parfois, il y a des photos de moi qui ne me ressemblent absolument pas. Et qu’est-ce que j’aime ces photos ! Pas que je ne m’aime pas, mais en général, quand il y a une photo qui ne me ressemble pas, c’est parce que je me trouve vraiment trop belle dessus. Et ma photo actuelle de Fb en est un parfait exemple. C’est le genre de photo qui me font regretter d’être moi parce que je ne pourrais jamais sortir avec moi… Raisonnement de tordue, je sais. Mais c’est rassurant d’être capable de flasher sur une de ses photos. D’être capable de comprendre ce que d’autres peuvent nous trouver et d’arrêter d’être aussi méfiante à propos de tous les compliments qu’on peut me faire.

N’empêche que quand je flashe sur moi, c’est un truc de malade. C’est limite je bave devant ma photo quoi… Ca craint. Franchement, ça craint. En fait, peut-être que je ne tombe pas amoureuse parce que je m’aime de trop. Très sincèrement, ça m’étonnerait à peine… J’me suis toujours attirée, même dans les moments où je détestais mon physique, je sais pas, je parvenais quand même à m’attirer en quelque sorte… C’est encore plus bizarre une fois écrit noir sur blanc. Sérieusement, je pense que je ne dépenserais pas inutilement mon argent si je me décidais à voir un psy. Mes "sentiments" envers moi-même ne sont clairement pas normaux. C’est pas possible d’être excité en se voyant et s’imaginer se faire des trucs à soi-même… C’est même très clairement tordu. Pire que de l’inceste et pourtant, on fait difficilement pire… N’empêche que…

Breeeef ! Je vais m’arrêter là ! J’en ai marre d’être tordue à ce point, c’est fatiguant. En plus, après quand je raconte la version allégée de ce qui me passe par la tête aux gens, ils prennent peur et fuient. Et je peux tout à fait les comprendre pour le coup… Si quelqu’un me disait qu’il s’attirait physiquement, je penserais qu’il est drôlement narcissique et qu’il a un petit problème mental. Mais bizarrement, si c’est moi, je trouve ça plus normal…

De toute façon, j’ai toujours tendance à blâmer fortement ceux qui font les mêmes erreurs que moi. Mes erreurs snt à moi et j’aime pas quelqu’un d’autre les fasse. Ouais, en fait, je suis carrément possessive. Une tare de plus à ajouter à la liste déjà longue… M’en fiche, je m’aime quand même ! Et ça, je crois que peu importe ce que je ferais, ça ne changera jamais.

Ah oui, Lisa -la future au pair allemande de la famille- a réussi à me contacter aujourd’hui. Visiblement, ce n’était pas la première fois qu’elle essayait, mais c’est la première fois que je reçois son mail. Bon, j’vais entrer en mission : vendre à fond la famille. De toute façon, ils sont géniaux. Je vais juste devoir un peu atténuer le fait que les garçons peuvent être insupportables quand ils s’y mettent. De toute façon, peut-être que ce n’était qu’un traitement spécial qu’ils me faisaient vu que j’étais vraiment naze en anglais. Si elle se débrouille mieux, elle devrait mieux s’en sortir. Sinon, elle va galérer elle aussi un peu et au bout de quelques mois elle gérera aussi. En gros, faut juste que je la persuade qu’elle aura du mal à trouver une meilleure famille et que Londres, c’est pas si loin que ça en fait.