La vie d'une Quiche

Zapper le reste

A force d’être obnubilée par Flo', j’ai oublié qu’il s’était passé d’autres choses dans ma vie et je ne sais même plus si je l’ai mentionné ou pas… Après vérification, j’en ai même pas parlé ne serait-ce qu’un peu… J’ai honte.

Donc voilà, jeudi 13 Juin à 13h55, j’ai appris que j’étais accepté en GEA, le DUT que je voulais. Donc forcément, contente comme j’étais -même s’il y avait peu de chance que je ne sois pas acceptée- je l’ai dit à Felon vu que je lui parlais sur Skype, puis j’ai envoyé un sms aux parents pour le leur dire aussi. Le seul problème, c’est qu’en allant valider le voeu un peu plus tard - j’avais pas pu le faire sur le coup parce que le site était surchargé- j’ai vu ce petit message qui m’a fait un peu peur "Une fois qu’une date vous aura été donnée (avant le 15 juillet), vous devrez vous déplacer physiquement impérativement avec l’ensemble des pièces constituants votre dossier et un moyen de paiement pour vos frais de scolarité au rendez-vous fixé au sein des locaux de l’IUT d’Orléans." En sachant que je rentre en France le 19 Juillet à 19h45, j’aurais du mal à être présente physiquement avant le 15 Juillet… Enfin, comme on me l’a dit pour me rassurer, je ne dois pas être la seule à ne pas pouvoir me présenter physiquement donc j’aurais sûrement le droit à des circonstances atténuantes. Quoiqu’il en soit, le soir j’en ai parlé aux parents et donc Maman m’a dit qu’elle les appellerait. On trouvera bien une solution, je n’ai aucun doute là-dessus.

Sinon, après ma semaine de vacances en France, Sh. et Aa. ont parlé d’augmenter mon salaire à £100 vu que ça sera aussi les vacances pour les enfants et que je devrais certainement passer plus de temps avec. Que des bonnes nouvelles en soit. Si en plus on rajoute à ça ma récente amitié avec Delph' et Nicole et mon coup de coeur partagé pour Flo', je peux dire que j’ai sacrément de la chance !

En fait, malgré ma frustration de ne pas pouvoir avoir Flo' près de moi là maintenant tout de suite, je pense pouvoir dire que je suis heureuse. En fait, ouais, c’est ça : je suis carrément heureuse. Et voilà, maintenant que je m’en suis rendue compte, je souris bêtement.

En plus, pour la troisième semaine consécutive, Sh. travaille à la maison alors rare sont les jours où je ne suis pas libre avant 16h30. Bref, en ce moment, ma vie est proche de la perfection. Un peu comme l’année dernière à cette période même, la flopée de garçons en moins. Je crois que je préfère ce mois de Juin à celui de l’année dernière en plus…

Ah oui, et ce matin, vers 9h45, alors que je prolongeais un peu plus ma nuit, j’ai eu un épisode de paralysie du sommeil. C’est vraiment flippant. Je dormais et là, alors que j’avais les yeux fermés, j’ai commencé à voir sous mes paupières des flash noirs et blancs et plus ils accéléraient, plus ma respiration était hachée. A un moment, j’ai senti tous mes muscles se raidirent et j’étais incapable de trouver de l’air. Pendant un moment, j’ai vraiment cru que j’allais mourir et je n’arrivais même pas à ouvrir la bouche pour prévenir Sh. qui était juste dans la pièce d’à côté. Pendant un moment j’ai pensé que je ferais mieux de laisser tomber, de me laisser faire, mais ça n’a duré qu’une fraction de seconde. J’ai essayé de toutes mes forces de bouger et finalement, la paralysie est partie comme elle était venue. J’ai juste jeté un coup d’oeil à mon ordi pour voir l’heure et je me suis rendormie. Ce n’est que vers 11h30, en me réveillant, que j’ai cherché sur Google ce qui avait bien pu se passer et je suis tombée sur la page Wikipédia de "La paralysie du sommeil" et en lisant rapidement, j’en ai conclu qu’il devait s’agir de ça. A ce qui paraît, la plupart des gens en font l’expérience au moins une fois dans leur vie. C’est chose faite pour moi. Sur le coup, c’est vraiment flippant parce qu’on pense réellement que l’on va mourir comme ça, bêtement, mais avec le recul, c’était plutôt cool… Enfin, avec le recul, je trouve beaucoup de choses cool, donc bon…