La vie d'une Quiche

Travailler à la CAF

Travailler à la Caf me fait me rendre compte que nous vivons dans un système profondément injuste. Tous les jours, on reçoit des appels de gens désespérés qui nous demandent d’effacer leurs dettes parce qu’ils ne s’en sortent plus du tout. Tous les jours on reçoit des lettres de gens qui ne comprennent pas pourquoi on leur supprime leurs aides alors qu’ils sont dans le besoin. Tous les jours c’est pareil. Et parallèlement, tous les jours on envoie des sommes folles à des gens, qui, sincèrement, ne le "méritent" pas. Je veux dire, ils en ont probablement besoin. Et ils y ont le droit. Mais à côté de ça, ils dépensent leur argent comme des gros cons. Vraiment.

Sérieusement, comment quelqu’un qui galère à nourrir ses enfants -ou à se nourrir lui-même mais ça c’est moins grave- peut préférer acheter un paquet de clopes plutôt que des légumes ? Des vêtements de marque plutôt que des cadeaux pour l’anniversaire des petits ? Et puis, concrètement, si on a besoin d’argent, ce n’est pas pour le dépenser dans des clopes qui en plus de coûter cher vont leur ruiner la santé et faire encore plus payer le contribuable… Ca me saoule de payer pour tous ces gens.

Et puis plus le temps passe, plus je hais les fumeurs. Excepté mon chéri, mais lui est sérieusement en train d’arrêter de toute façon. Et heureusement. Maintenant, quand un fumeur passe à côté de moi, j’ai sérieusement envie de l’égorger. Je les hais de me faire inhaler leur fumée insipide. Le pire, c’est que quand je m’éloigne, ils trouvent le moyen de se mettre pile poil dans le bon angle pour que je me prenne la fumée… Ca devrait être interdit de fumer dans la rue. Ou alors on devrait autoriser ceux qui ne fument pas à taper ceux qui fument… Ou alors à les poursuivre en justice pour être dédommagé. Parce que ouais, être fumeur passif, c’est vraiment pas mieux que de fumer réellement… Alors ouais, peut-être que s’ils devaient donner de l’argent à chaque non fumeur qu’ils croiseraient, ça les ferait réfléchir sur le fait de fumer sur la voie publique…

Si jamais j’avais le pouvoir de tuer les gens rien que par la volonté, je crois qu’il y aurait un paquet de morts… Ou comme je le pensais ce matin, il faudrait plutôt que je parvienne à transformer tous les gens qui me gavent profondément en lapin. Ou en chat. Comme ça ça rendrait des gros cons mignons. C’est plutôt un bon deal.

Mais j’aime bien l’option "Filer un coup à chaque fumeur rencontrer". Ca me soulagerait plus dans l’immédiat. Et quitte à ce qu’ils me pourrissent la santé, autant que ça soit mutuel…

Bref. J’aime pas les fumeurs. Vraiment vraiment pas. Ca pue et ça finit par coûter cher avec tous les cancers qu’ils se choppent… Faut être quand même stupide pour commencer à fumer n’empêche… Plus j’y pense, plus je trouve ça absurde. En tout cas, comme je le disais à mes cousins je sais plus quand : le premier qui choppe un cancer à cause de la cigarette ne me verra pas à l’hôpital et encore moins à l’enterrement -enfin, ouais, d’façon, ça semble logique dans ce cas… Pas de temps à perdre pour des gens qui voulaient mourir. J’aurais pas que ça à foutre. Et même si j’ai que ça à foutre, j’irai pas. Je me connais, sur ce genre de trucs je suis tenace et la culpabilité je connais pas tellement. Enfin, si, quand même un minimum, quand je me sens vraiment en tort. Mais dans ce cas précis, je ne pourrais pas me sentir en tort : j’ai prévenu, maintenant ils sont avertis et s’ils s’en foutent, bah tant mieux pour eux.