La vie d'une Quiche

Vivre pour céder à ses envies

J’ai réalisé un truc tout à l’heure au boulot en me regardant dans le miroir : je ne suis pas moche. Loin de là. Je ne suis même pas vraiment grosse, contrairement à ce que je pense tout le temps. Bon, je ne suis pas non plus un modèle de minceur, c’est évident. Mais tout ça à cause d’un truc stupide : je cède constamment à mes envies. Tout le temps. Quand j’essaye de me retenir, je ne fais que craquer quelques temps plus tard doublement plus fort. Ca fonctionne essentiellement pour la bouffe. Parce que la bouffe constitue le gros de mes envies. Mais en vrai, ça fonctionne pour n’importe quoi. Suffit juste que j’en ai envie. Et visiblement, j’ai surtout envie de bouffe et de mon petite addiction à moi qui est de manger du papier… C’est con hein. Mais je suis plutôt sûre que ça va finir par bousiller mes intestins un jour cette connerie. Surtout à cause des produits chimiques contenus dans le papier. J’vais quand même pas acheter du papier bio pour le bouffer en toute sérénité… Bref.

Je disais, heureusement que mes envies sont purement liées à la bouffe finalement (même si c’est mauvais pour mon pauvre corps qui n’est du coup pas au top de son potentiel...), parce que quelque chose me dit, qu’en réalité, si jamais un jour je me mettais à avoir envie de quelqu’un d’autre que mon chéri, et bien je ne pourrais probablement pas résister. Parce que je suis faible face à mes envies. Tout ce que je peux espérer, c’est de ne pas en avoir envie. Non parce que concrètement, une fois que j’ai un truc en tête, c’est dur de me l’enlever… Je me demande même si j’ai déjà réussi à résister. Tout ce que je peux espérer c’est de tenir assez longtemps pour que l’envie disparaisse comme elle est venue. Ca marche parfois avec la bouffe… Mais il faut que j’ai un semblant de motivation. Et ça c’est rare… Aujourd’hui j’ai pu résister à mon envie d’acheter de la brioche uniquement parce que je me suis vue dans le miroir, que je me suis trouvée potable et que je n’ai pas eu envie de gâcher ça. Si je n’avais pas eu cette impression, je me serai trouvée moche et j’aurais la fameuse pensée du "à quoi bon faire des efforts s’il n’y a aucun résultat". Et cette pensée est terrible. Parce que je ne fais pas grand-chose à cause d’elle. Et parfois, quand j’y pense sérieusement, ça me déprime. Heureusement pour moi, je ne réfléchis pas des masses en ce moment donc ça va à peu près.

La vérité, c’est que ma vie actuelle me convient sans me satisfaire pleinement, mais je suis une flemmarde donc je m’en contente…

J’ai la soudaine envie de partir en vacances avec Hide. J’ai besoin de partir en vacances avec des amis. Avec des gens actifs avec qui on pourrait faire plein de trucs cool en fait.

Et puis je me rends compte que le voyage au Portugal m’a beaucoup rapproché de Bouh et ça c’est cool. C’est con du coup d’avoir perdu un an… Mais contente de cette expérience. Vachement. Du coup là on parle tous les soirs, elle me raconte un peu ses bonnes nouvelles et tout et je kiffe. Ca me fait tellement plaisir de la voir bien comme ça ! Bon, c’est pas toujours toujours rose, comme pour tout le monde, mais elle va déjà beaucoup mieux et c’est cool. Et je regrette un peu de ne pas avoir été plus présente pour elle, de l’avoir un peu abandonné, mais en vérité, elle s’en est très bien sorti comme ça. Et puis bon, paraît que ça ne sert à rien de regretter ce qu’on ne peut plus changer. Par contre j’ai tout le temps devant moi pour me rattraper et être une cousine un peu plus présente. C’est l’avantage quand je suis en couple, j’ai plus de temps pour me consacrer aux autres vu que je n’ai plus besoin de chercher un truc pour moi. Ma vision du couple est parfois terrible… Et encore je ne dis même pas tout ce que je pense à ce sujet. Et pourtant, j’en pense des choses… Mais mieux vaut que je les garde pour moi. Avoir une trace de tout ce qu’on pense n’est pas toujours une bonne chose…