La vie d'une Quiche

This is us

Je viens d’entamer la deuxième saison et comme à chaque fois que je vois cette série, je pense à ma vie et je me trouve vraiment chanceuse.

Même si en réalité, j’ai l’impression de ne pas être heureuse, de ne pas avoir la vie que je veux, quand je regarde cette série je me dis que j’ai exactement ce que j’ai toujours voulu.

Certes, des fois la réalité n’est pas la hauteur du rêve parce que le Chéri ne fait pas ce qu’il faudrait. Il ne fait pas la vaisselle quand il reste la journée à la maison, c’est quasi que moi qui décide de ce qu’on mange et quand il manque quelque chose pour faire la cuisine, c’est de ma faute parce que je n’ai pas pensé à lui dire qu’il fallait l’acheter. Mais de son côté, il pourrait me reprocher de ne pas faire les courses avec lui, de ne pas changer la litière du chat alors que c’est moi qui l’ai voulu et que je lui fais souvent des remarques faussement innocentes quand il ne fait pas quelque chose. Alors oui, on a probablement tous les deux nos torts. Mais c’est plus simple de me dire que les siens sont plus importants que les miens… Alors des fois la tension monte et comme ni lui ni moi n’aimons les conflits, on s’ignore pendant une heure puis à un moment tout va redevenir à la normale.

Et après ces moments, j’ai tendance à ressasser, à me dire que je serai mieux toute seule. Que je serai mieux à reprendre mon train de vie d’avant : geekage et plans cul.

Puis je me vois dans...quoi ? Dix ans, et ke sais pertinemment que si je plaque vraiment tout pour vivre de jeux vidéo et de sexe, je vais finir par très rapidement en avoir marre et le regretter. Surtout que mon Chéri, malgré son caractère de merde quelques fois, je sais que je l’aime et que c’est quelqu’un de profondément bon. Il est super susceptible, mais c’est une personne en or. Sûrement l’un des humains les plus admirables de ce monde. Alors oui, il a des défauts. Pas mal. J’en ai toute une liste en tête, mais il a aussi tout un tas de qualités. Et avec lui je me sens bien.

Donc oui, je me plains, mais en réalité, j’aime ma vie. J’aime mon Chéri et j’aime encore plus ma famille. J’ai les meilleurs parents de l’Univers et les frangins les plus parfaits que l’Histoire n’est jamais créé.

Ça valait vraiment la peine de revenir ici écrire de telles banalités…